Home | L’insuffisance Rénale Chronique | Quelle alimentation adopter lorsque l’on souffre de maladie rénale chronique?

Quelle alimentation adopter lorsque l’on souffre de maladie rénale chronique?

Empêcher la progression de la maladie rénale grâce à une alimentation adaptée: l’alimentation est la clé.

En cas de diagnostic d’insuffisance rénale, votre principal objectif sera d’éviter que des déchets s’accumulent dans votre sang; ces déchets sont naturellement générés par la digestion d’aliments, la consommation de liquides ou les traitements médicamenteux.

Des reins malades ne peuvent pas filtrer correctement les déchets de l’organisme. Si des résidus restent dans l’organisme, cela peut provoquer des déséquilibres électrolytiques et un stress encore plus important pour les reins.

Maintenir des taux faibles de sodium et de phosphore

Une alimentation adaptée pour insuffisant rénal est pauvre en sodium, en phosphore et en protéines. Le sodium est l’un des trois électrolytes qui contrôlent notre équilibre hydrique. L’hydratation est essentielle pour maintenir notre pression artérielle et notre équilibre acido-basique ainsi que notre bon fonctionnement nerveux et musculaire.

Les patients atteints de maladie rénale chronique doivent limiter leur consommation de sodium car leurs reins sont incapables d’éliminer l’excès de sodium présent dans leur sang. Dans le cas contraire, cela peut entraîner une rétention d’eau, une hypertension artérielle et une insuffisance cardiaque car une augmentation de la quantité de liquide dans le sang signifie un travail beaucoup plus important pour le cœur.

Un surplus de phosphore induit la libération de calcium, ce qui affaiblit nos os. Le reste du calcium s’accumule dans nos vaisseaux sanguins et notre cœur, ce qui entraîne une calcification artérielle, qui à son tour augmente le risque de maladies cardiovasculaires.

Consommer plus de protéines de qualité

Pour un insuffisant rénal, la consommation de protéines est une question délicate. La bonne quantité de protéines à consommer est déterminée par le stade de la maladie. Cependant, les protéines sont nécessaires à l’entretien et à la réparation des tissus. Lorsque des protéines sont consommées, il faut s’assurer qu’elles proviennent de sources de haute qualité comme les œufs.

Surveiller le niveau de potassium

Certains patients atteints de MRC souffrent d’hyperkaliémie, une augmentation du niveau de potassium dans leur sérum sanguin. Le potassium est important pour la fonction cardiaque et l’activité musculaire.

Cependant, s’il s’accumule dans le sang en raison d’une défaillance, les cellules musculaires du cœur commencent à battre de façon irrégulière, ce qui peut provoquer des crises cardiaques et la mort. En cas d’hyperkaliémie, il convient donc de réduire l’apport en potassium.

FAQ

Il est important que votre régime alimentaire idéal soit adapté et mis en place petit à petit car nous sommes tous différents. Nous vous recommandons de travailler avec un diététicien spécialisé dans les maladies rénales. Il est également essentiel de contrôler votre consommation de liquides car la négliger exerce une pression supplémentaire sur votre organisme. L’apport approprié en liquides, y compris les liquides utilisés pour la cuisine, est calculé par un spécialiste et mis en corrélation avec le débit urinaire.

Dans ce qui suit, nous avons résumé les types d’aliments que vous devez privilégier et ceux que vous devez éviter si vous souffrez d’une maladie rénale chronique. Gardez à l’esprit que la bonne alimentation dépend du stade de votre maladie et doit être discutée avec votre néphrologue.

Votre objectif principal est de fournir à votre organisme des nutriments de haute qualité qu’il peut utiliser intégralement sans produire de déchets :

  • Donnez la priorité aux fruits et légumes frais,
  • Choisissez des aliments surgelés non salés si vous ne pouvez pas préparer des aliments frais,
  • Utilisez le blanc d’œuf comme source de protéines au lieu du jaune d’œuf ou de la viande, qui contiennent beaucoup de phosphore,
  • Choisissez l’huile d’olive comme source d’acides gras anti-inflammatoires.
  • Choisissez toujours des fruits et légumes frais pour votre régime alimentaire.

Tout aliment riche en phosphore, potassium et sodium exerce une pression supplémentaire sur vos reins. De préférence, vous devrez donc :

  • Réduire les portions d’aliments riches en potassium tels que les avocats, les bananes, le poisson et les pommes de terre,
  • Réduire les aliments riches en phosphore tels que les repas en restauration rapide, la viande, les graines et le cola,
  • Réduire la consommation de lait et de produits laitiers,
  • Éviter le sel,
  • Éviter les aliments marinés contenant un excès de sodium, de phosphore ou de potassium,
  • Réduire la quantité d’aliments riches en protéines,
  • Éviter les aliments transformés, car ils contiennent beaucoup d’additifs et de produits chimiques qui pourraient ne pas être éliminés par vos reins et s’accumuler dans votre corps.

Au troisième stade de la maladie rénale chronique, vos reins peuvent encore éliminer le potassium présent dans votre sang et évacuer les liquides en excès. Les patients bénéficient grandement d’une alimentation adaptéepour insuffisant rénal, qui leur permettra de mieux gérer la pression artérielle, la glycémie et le poids corporel.

Au troisième stade, les patients doivent éviter les graisses saturées, mauvaises pour la santé, ainsi que les graisses trans et les remplacer par des sources d’acides gras insaturés comme l’huile d’olive. L’apport en potassium ne doit pas être limité, mais les patients ne doivent pas consommer plus de 800 mg de phosphore par jour. Au stade 3, vos reins peuvent encore éliminer le potassium et l’excès de liquides.

L’apport quotidien recommandé en protéines est limité à 0,8 gramme par kilogramme de poids corporel. Cela signifie généralement qu’il faut limiter la quantité de viande que vous consommez. En outre, les patients atteints de MRC de stade 3 doivent réduire leur consommation de sodium entre 1 et 4 grammes par jour.

Trouver des alternatives est essentiel

Il peut être frustrant de refuser un barbecue avec votre famille et vos amis parce que vous avez l’impression de ne rien pouvoir manger. Mais cela ne signifie pas que vous devez refuser tout repas en famille ou entre amis.

Au lieu d’utiliser de la viande très salée pour votre barbecue, vous pourriez mettre votre assaisonnement préféré sur des légumes enrobés d’huile d’olive et déguster ce délicieux repas qui vous fera également du bien. Trouver des alternatives demande des efforts, mais cela vous permet d’éviter que la maladie perturbe votre quotidien.

Une alimentation adaptée pour insuffisant rénal peut être contraignante et limiter votre vie quotidienne. C’est pourquoi nous développons des produits alimentaires spécifiques pour les patients souffrant de maladie rénale chronique, qui sont pauvres en protéines, en phosphore, en sodium et en potassium.

Ces produits vous aident à respecter facilement vos recommandations diététiques quotidiennes et, ce faisant, contribuent à ralentir la progression de la maladie. Dans notre gamme de produits, vous trouverez des pâtes, du pain et des biscuits. Cela vous permet de retrouver cette variété que vous aimez et qui vous manque depuis que vous avez dû restreindre vos choix alimentaires.

Trouver des alternatives est essentiel pour votre alimentation adaptée aux insuffisants rénaux.

Nos produits sont tout à fait sûrs et vous permettront de bénéficier d’une alimentation saine qui soulagera rapidement votre stress rénal.

De plus, cela vous permettra de manger les mêmes aliments que vos amis et vos proches, et de participer à vos moments de convivialité. Néanmoins, nous vous recommandons de soumettre nos produits à votre diététicien ou à votre médecin qui surveille l’apport en minéraux en fonction du stade de votre maladie afin de vous assurer la meilleure alimentation possible.

La MRC restreint votre alimentation mais pas votre amour pour les repas.

Pour ralentir la progression d’une maladie rénale chronique, vous devez changer vos habitudes alimentaires, ce qui peut être frustrant. Votre objectif quotidien sera de limiter votre consommation de potassium, de sodium, de phosphore et de protéines en fonction du stade de votre maladie.

Le traitement de la MRC peut sembler éprouvant, surtout si vous êtes un amateur de viande, de pâtes et de produits laitiers. Mais en trouvant des alternatives qui répondent à vos besoins, vous ne laisserez pas la maladie prendre le dessus. Nos produits adaptés à la MRC tiennent compte des recommandations pour une alimentation adaptée aux insuffisants rénaux..

Pour une meilleure qualité de vie.

Inscrivez-vous à notre Newsletter!

L’inscription à la Newsletter est la meilleure façon de rester en contact avec l’univers Flavis. Les dernières offres et bien d’autres informations arrivent directement dans votre boîte email. Vous serez ainsi toujours parfaitement informé.

"*" indica i campi obbligatori

Newsletter
Profilazione

"*" indica i campi obbligatori

Newsletter
Profilazione